+32 2 791 77 57 [email protected]

L’anglais et le chinois sont aujourd’hui en tête des langues les plus utilisées sur la planète. Mais quelle sera la place de la langue française dans le monde d’ici 2050 ? Quotidiennement parlé à l’international et notamment dans les pays africains où la démographie est en forte croissance, le français est couramment utilisé dans les échanges internationaux. La langue de Molière, 4e langue mondiale la plus répandue sur internet va-t-elle dépasser ses concurrents directs que sont le chinois, l’arabe et l’espagnol

Quelles sont les langues les plus parlées dans le monde ?

Le chinois, l’anglais, l’espagnol, l’arabe et enfin le français sont les 5 langues les plus parlées dans le monde, en termes de locuteurs. Si l’on prend en considération le fait que le mandarin n’est parlé qu’en Chine et l’espagnol sur deux continents seulement, c’est la langue française qui couvre le plus de territoires. L’indétrônable anglais se trouve bien évidemment dans le top du classement, avec plus de 360 millions de locuteurs natifs et plus d’un milliard en seconde langue !

L’importance du français à l’international

Le français est la seule langue dans le monde pouvant se targuer d’être, à l’instar de l’anglais, utilisée sur les 5 continents ! On recense au total 300 millions de personnes sur 106 pays et territoires capables de s’exprimer en français. Et le français est la langue officielle (ou co-officielle) de 32 États et gouvernements tout comme de nombreuses organisations internationales.

Savez-vous où l’on dénombre le plus de francophones ?

En Afrique ! Parmi les 10 pays qui recensent le plus de francophones, 4 sont situés sur le continent africain (Congo, Algérie, Maroc et Cameroun). Et si la France compte 66 millions de francophones, la République Démocratique du Congo est le deuxième sur la liste avec 42,5 millions de personnes.

La Belgique n’a pas dit son dernier mot. On ne trouve certes que 8.6 millions de locuteurs, mais si l’on reporte en pourcentage de la population, ce sont 75% des Belges qui parlent le français au quotidien. Et en Fédération Wallonie-Bruxelles ? 98%, devant la France et Monaco qui suivent de près à 97%.

Qui sont les francophones ?

300 millions de personnes font un usage quotidien de la langue de Molière. Tous n’ont pas la même façon d’utiliser la langue. Certains ont le français comme langue maternelle et d’usage, ils l’utilisent dans leur foyer ou à l’école, c’est aussi souvent leur langue d’éducation. Dans certains pays, le français est la langue officielle et administrative, utilisée pour les démarches professionnelles, administratives ou institutionnelles. Les francophones sont aussi ces personnes qui utilisent le français comme langue de socialisation pour communiquer entre citoyens de langues maternelles différentes.

Le saviez-vous ?
En 2018, 59% des locuteurs quotidiens de français se trouvent en Afrique et 33% seulement en Europe.

La population africaine : un levier important pour l’avenir de la langue française

Selon l’ONU, « plus de la moitié de la croissance démographique dans le monde d’ici à 2050 aura lieu en Afrique ». Ce continent verra sa population tripler dans les années à venir. Conséquence sur la francophonie ? Puisque 21 pays du continent ont le français comme langue officielle, l’impacte sur la langue de Molière va être proportionnel. On dénombre 22,7 millions de personnes qui se sont ajoutées aux francophones dans le monde depuis 2010, dont 90% venant d’Afrique subsaharienne ou Afrique du Nord.

20 mars, journée internationale de la francophonie

Chaque année, le 20 mars, la langue française est à l’honneur pour la Journée internationale de la Francophonie. Les 88 Etats et gouvernements de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) ainsi que dans d’autres Etats où le français est moins utilisé proposent des centaines d’activités. Spectacles, festivals de films, rencontres littéraires, concours de mots ou de prononciation, dictées… Le français sous toutes ses formes est mis en valeur. La journée internationale de la francophonie, portée par l’OIF prend de l’ampleur et s’étend dans le temps pour se transformer parfois en semaine ou même mois de la langue française.

Pourquoi le 20 mars ? Tout simplement en commémoration de la création de l’Agence de coopération culturelle et technique, aujourd’hui OIF, à Niamey au Niger, le 20 mars 1970.

Le commerce francophone

Langue dominante dans une cinquantaine de pays, pour l’enseignement, les médias, le commerce et l’administration, le français offre un avantage considérable pour les entreprises francophones pour les échanges internationaux. Il s’agit de la 3e langue mondiale la plus utilisée dans les affaires, derrière l’anglais et le chinois.

Pas moins de 20% du commerce mondial se fait entre pays francophones. La barrière de la langue levée, cela facilite les échanges. Les pays les plus représentés dans ce pourcentage ? Ceux d’Afrique francophone. Pour échanger avec des pays où la langue est un obstacle, la traduction de qualité est recommandée afin d’accroître sa visibilité à l’international.

 

Aujourd’hui 5e langue mondiale, l’importance du français dans le monde va grandissant pour atteindre la deuxième place du classement d’ici 2050. Si l’OIF indique une croissance de 10% depuis 2014, cette évolution ne cesse d’augmenter. La population francophone africaine joue un rôle prépondérant dans l’évolution et l’expansion de la langue à travers le monde. 300 millions de personnes aujourd’hui, entre 477 et 747 millions dans 50 ans… et si le français cherchait à détrôner l’anglais ?