+32 2 791 77 57 [email protected]

Les traductions financières sont complexes et représentent un véritable défi pour les entreprises. À l’heure de la mondialisation, le marché de la finance doit sans cesse se renouveler et innover pour rester compétitif.

La démocratisation d’internet et l’évolution des comportements sociologiques poussent les acteurs du secteur financier à transformer leurs modèles économiques et leur positionnement. Les institutions financières, à l’instar de la Société Générale et ses 67 implantations dans le monde*, se doivent d’externaliser leurs produits à l’international.

Dans un tel contexte, il est inenvisageable de reposer sa stratégie sur des fondations instables ou des traductions approximatives !

Quels sont vos enjeux ? Quels documents devez-vous faire traduire ? Quels seront vos bénéfices ? Nous répondons à toutes vos interrogations !

Quels sont les besoins en traduction des banques ?

Lors d’un développement à l’international, les banques ne doivent pas minimiser l’impact de la traduction de leurs documents. Une traduction juridique et/ou traduction financière ou encore marketing s’adressera aussi bien aux clients, aux partenaires, aux institutions, aux fournisseurs, qu’aux collaborateurs, associés et dirigeants.

La nature très particulière des documents en matière de traduction financière oblige les sociétés bancaires à être très vigilantes. Les exigences réglementaires et le facteur de confidentialité des informations traduites sont parfois un frein à l’externalisation des traductions. Pourtant, il existe des solutions ! Opter pour une agence de traduction spécialisée dans les domaines financiers et juridiques constitue une première garantie en matière de connaissance métier. Vérifiez le niveau d’expertise des traducteurs afin de vous assurer qu’ils parlent bien votre langage !

L’agence de traduction a-t-elle une expérience suffisante pour vous accompagner dans la durée ? Car en effet, pour votre internationalisation, elle pourra se positionner en partenaire facilitateur dans de nombreuses questions et démarche.Par ailleurs, les traducteurs sont soumis à des règles de confidentialité pour assurer une entière discrétion vis-à-vis de leurs clients. Demandez la charte qualité de l’agence.

La traduction de documents financiers a un champ très vaste :

  • traduction d’état des variations de capitaux propres ;
  • traduction d’appels d’offres ;
  • traduction de pacte d’actionnaires ;
  • traduction de rapports d’audits financiers ;
  • traduction de rapports de gestion d’investissement ;
  • traduction de résultats trimestriels et semestriels ;
  • traduction de rapports annuels et avis financiers ;
  • traduction de procès verbaux de conseils d’administration ;
  • traduction de rapports d’analyses boursières ;
  • traduction de compte rendus d’assemblées générales ;
  • traduction de communiqués financiers, etc.

La communication financière est sans limite et très pointue. Assurez-vous que votre agence de traduction spécialisée confie vos documents à une équipe de traducteurs issus de la finance !

Quels sont les enjeux de la traduction marketing et les documents concernés ?

Les supports de communication auprès de clients BtoB ou BtoC sont l’un des piliers de votre croissance ? Aujourd’hui, un client lambda ne se contente plus d’être fidèle : il benchmark ! Grâce aux nouvelles technologies, il a tout à portée de clic. La différenciation est ce sur quoi vous devez miser.

La traduction de documents ne doit pas se limiter aux actionnaires et collaborateurs ! Il est impératif de proposer des supports de communication à des fins marketing. Lorsqu’il s’agit de conquérir un marché international, les traductions ne peuvent être approximatives  !

Pensez à vos :

  • communiqués de presse ;
  • études de marché et de concurrence ;
  • plaquettes et brochures commerciales ;
  • publicités, flyers, affiches, dépliants et PLV ;
  • dossiers de presse ;
  • présentations commerciales ;
  • packaging de produits ;
  • plans d’affaires ;
  • magazines, revues internes ;
  • site internet ;
  • catalogues, formulaires, etc.

En matière de traduction de documents marketing, les enjeux sont lourds. Une stratégie de conquête doit impérativement s’appuyer sur des traductions adaptées au pays de destination. Une erreur diplomatique peut ruiner tout espoir d’expansion internationale  !

Comment centraliser les différents types de traductions du secteur bancaire ?

La complexité des documents financiers, juridiques et marketing requiert de solides compétences chez les traducteurs. Les délais sont souvent très courts pour procéder à la traduction de textes financiers. Dans de telles conditions, il est inenvisageable de ne pas faire appel à des traducteurs natifs, aguerris, professionnels et réactifs.

La spécificité des documents techniques demande une parfaite maîtrise des acronymes et jargons techniques, propres à chaque profession.

Une agence de traduction reconnue, affiliée à la Société Française des Traducteurs (SFT), vous garantit une expertise et une expérience dont les banques ont besoin.

La maîtrise des secteurs financiers, juridiques, comptables et marketing est exigée. Les recrutements sont faits avec minutie pour évaluer les softs et hards skills des traducteurs en langue maternelle.

Un traducteur financier ne doit pas uniquement saisir l’essence d’un document. Il doit pouvoir le retranscrire selon les expressions propres au pays de destination, assurer une mise en pages cohérente, tout en conservant l’intégralité des données.
Lorsque vous devez traduire des documents financiers, juridiques, commerciaux ou comptables, il peut être fastidieux de réunir tous les intervenants. L’avantage d’une grande agence de traduction, multi-compétences, vous facilite les échanges grâce à un interlocuteur unique, installé en Belgique, et une approche de spécialistes.

Traduire des documents financiers et marketing pour une banque est une étape délicate et pourtant primordiale dans le développement d’une entreprise à international.

Les banques doivent rester compétitives dans leur stratégie de conquête. De nouveaux concurrents transforment l’univers bancaire en profondeur.

Les GAFA commencent à investir les moyens de paiement. Et si les géants du web ont décidé de se lancer dans l’aventure bancaire, il y a fort à parier que leur stratégie de communication sera redoutable. Mais en matière de traduction, vous avez toujours votre propre carte à jouer !

*source :
https://www.societegenerale.com/fr/connaitre-notre-entreprise/metiers/carte-des-implantations